Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

fetes et jours feries

2016-11-01T21:41:50+01:00

TOUSSAINT (fête de tous les saints)

Publié par zoe
 Nombreux sont les Français qui ne travailleront pas ce mardi. En France, comme dans plusieurs pays européens, le 1er novembre est un jour férié.

La Toussaint tombe tous les ans le premier jour du mois de novembre. Il correspond à la fête catholique de la Toussaint, qui célèbre tous les saints. A ne pas confondre avec le Jour des morts, le 2 novembre, qui honore les morts.

On considère que les origines de la Toussaint remontent à la fin du IIe siècle, quand ceux qui se réclamaient du christianisme ont commencé à rendre hommage à ceux qui étaient morts en martyrs. C'est le pape Boniface IV qui met en place la commémoration régulière des saints, en 610. Et un peu plus d'un siècle plus tard, le pape Grégoire III arrêta la date du 1er novembre pour cette fête.

Le chrysanthème, symbole de la Toussaint

Toutefois, le fait que la Toussaint soit un jour férié pousse de nombreuses personnes à se rendre dans les cimetières dès le 1er novembre pour prendre soin des tombes d'êtres disparus qui leurs sont chers et y planter des fleurs, un rituel touchant aussi bien les croyants que les athées. 

 

Pourquoi fleurit-on les tombes avec des chrysanthèmes?

A  quand remonte la tradition des chrysanthèmes? Le fait de mettre des fleur sur une tombe remonte au début du 20 eme siècle.

A l’issue de la guerre 14-18, le président de la République  de l’époque (Raymond Poincaré) a demandé le fleurissement de toutes les tombes des soldats morts pour la France. Dans cette saison froide , seul le chrysanthème est capable de résister à des conditions météo hivernales.  Initialement prévu pour le 11 novembre, il devient petit à petit la fleur des morts pour la Toussaint avec un petit décalage (1er novembre)

Même si le mot chrysanthème, signifie «fleur d’or», on en trouve ayant d’autres coloris que le jaune.

Voir les commentaires

2014-05-01T10:10:22+02:00

1er Mai et Maiakafer

Publié par zoe

               

En Alsace, pour le 1er mai, il est de tradition d’offrir un hanneton en chocolat décoré d’un brin de muguet.

Autrefois, le Maikäfer ou Maiakafer (scarabée de mai), symbole du printemps, faisait l’objet d’une chasse par les petits alsaciens.

L’année où les hannetons étaient très nombreux était considérée comme une bonne année.

Aujourd’hui, l’insecte a pratiquement disparu, mais la coutume perdure avec le chocolat !

© Thomas Bresson

   

Le 1er mai est le 121e jour de l'année du calendrier grégorien grégorien, le 122e en cas d'année bissextile. Il reste 244 jours avant la fin de l'année.

C'est le jour de la fête internationale des travailleurs dans de nombreux pays.

C'était généralement le 12e jour du mois de floréall dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour du sainfoin.

Le 1er mai est le jour de la fête de Beltaine, date à laquelle les Celtes passaient de la saison sombre à la saison claire. Elle est en opposition à Saiman, ou Hallowen.

 

BON & JOYEUX 1er MAI a TOUS !!!

1er Mai et Maiakafer

Voir les commentaires

2010-10-30T22:46:00+02:00

Halloween 2010

Publié par zoe

citrouille_halloween.jpgHalloween

Le 31 octobre, c’est " Halloween ".

Ce jour-là, tous les enfants se déguisent (les adultes aussi, quelquefois). Le thème est l’épouvante : costumes de fantômes, lutins, chauve-souris, dracula, frankenstein, sorciers (ères)...

Le soir, les enfants vont de porte à porte, et par la formule " Trick or Treat " (un mauvais tour ou une douceur !) obtiennent bonbons et chocolats.

C’est aussi la tradition d’acheter une " pumpkin " ou citrouille et de la sculpter en forme de tête effrayante.

" Halloween " est remise à la mode après de nombreux siècles d'oubli. C'est une fête très populaire aux Etats-Unis, mais elle est originaire d'Europe. Halloween n'avait pas cessé d'être fêté en France dans des régions comme en Alsace ou en Lorraine.

halloween_26429.jpg Pourquoi Halloween ?

Comme la plupart de nos célébrations, Halloween est une fête dont les origines sont lointaines.

Remontant avant le début de notre ère à la fête celtique de Samain, elle s’est enrichie au cours des siècles de croyances provenant de la Rome antique, de l’Europe du Nord et d’Irlande.

Au XIXe, sous l’influence des Irlandais, la fête a été importée aux Etats-Unis où celle-ci est devenue très populaire.

Aujourd’hui, chargée de traditions, elle revient en Europe.

Le point commun à toutes ces croyances est à la fois une célébration de la fin de la période des récoltes ainsi que l’annonce de l’hiver.

Le bétail est rentré et les greniers sont pleins mais les pays de l’hémisphère nord connaissent une obscurité grandissante et les arbres se dépouillent.

Les Celtes croyaient que les mauvais esprits profitaient des nuits, plus longues à la morte saison, pour venir tourmenter les vivants

Avec ce changement, les craintes ancestrales de la nuit se réveillent.

On dit que le monde de la nuit n’appartient plus aux vivants mais à des êtres surnaturels tels que fantômes, diables, sorcières… d’où les déguisements des enfants et des jeunes gens le soir d’Halloween.

 

halloween_ideas_06.jpgLa nuit de Samain ... nel an ... 31 octobre

Les Gaulois étaient le plus riche et le plus nombreux des peuples Celtes. Sa prééminence était telle que les Grecs et les Romains appelaient les Celtes : Gaulois.

L'année gauloise se terminait à la fin de l'été, ce jour correspond aujourd'hui au 31 octobre.

Ce jour là, la légende veut que les fantômes des morts se mêlent aux vivants. Une des croyances associées à cette fête, est de laisser de la nourriture aux portes des villages et de l'offrir aux fantômes afin d'apaiser leurs esprits.

Les troupeaux étaient ramenés des prairies aux étables, et le soleil était remercié de la moisson qui représentait une aide pour la bataille à venir contre les ténèbres et le froid.

Ce dernier jour de l'année, on supposait que les esprits pouvaient faire une brève visite à leurs parents, alors que le Dieu de la mort tentait de rassembler les âmes de ceux qui étaient morts durant l'année afin de leur révéler leur sort." ...

Au fil des ans, cette tradition se transforma en une fête pour les enfants. Ceux-ci déguisés en fantômes vont de porte en porte demander des bonbons...

dyn003_original_397_390_gif_2595266_a266f8e2fb058240bb7862c.gifLes couleurs d’Halloween

le noir de la nuit et de la mort et l’orange des premières lueurs de l’aube et de la citrouille.

Celle-ci rappelle la lanterne de la légende de Jack O’Lantern, trop avare pour aller au paradis et condamné à errer sur terre avec sa lanterne car même le diable ne voulait pas de lui.

CONSEIL

 Il est bon de respecter toutefois quelques règles de sécurité pendant cette fête. Pour les jeunes enfants, il est préférable de les faire accompagner par un adulte pour la partie porte à porte. D'autre part, il est conseillé de ne pas laisser les enfants manger les bonbons ainsi collectés mais plutôt les échanger dès leur retour par des friandises dont vous connaissez l'exacte provenance.

  

  

Recette Muffins araignées (Halloween)

 

 muffins-araignees-halloween-_2049.jpgIngrédients pour les muffins :

 115 g de farine

 50 g de sucre

 1 cuillère à soupe de levure chimique

 1 cuillère à soupe de cacao

 1 œuf

125 g de yaourt

1 cuillère à soupe d'huile

1 pincée de sel

Pour la décoration :

6 cuillères à soupe de confiture de lait (ou confiture d'abricots)

6 cuillères à soupe de vermicelles en chocolat

10 rouleaux de réglisse

12 dragibus oranges

 

Préparation des Muffins araignées (Halloween)

 

Dans un saladier, battez l'œuf avec le yaourt.

 Ajoutez l'huile et la pincée de sel.

 Mélangez les deux préparations sans trop travailler la pâte.

Versez-la dans 6 moules à muffins beurrés ou huilés et enfournez-les 25 min dans le four préchauffé à 180 °C.

Vérifiez la cuisson en enfonçant la lame d'un couteau : elle doit ressortir sèche.Tamisez ensemble la farine, le sucre, la levure et le cacao. 

Laissez-les refroidir sur une grille.

Recette pour  6 personnes         Cuisson  25 min             Préparation | 25 min

 

Préparez les araignées :

Badigeonnez chaque muffins d'une cuillère à soupe de confiture.

Répartissez les vermicelles en chocolat pour faire les poils de l'araignée.

Enfoncez 8 bouts de réglisse pour faire les pâtes.

Vous pouvez trouer légèrement le muffins avec un cure-dent.

Collez les deux dragibus pour faire les yeux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

2009-04-30T23:58:00+02:00

Joli mois de Mai

Publié par zoe
L'année dernière a l'occasion du 1 mai j avais fait un article sur les jours fériés qui fleurissent en ce mois voici le lien pour vous permettre de le consulter ici


Je vous offre ce brin de muguet pour vous souhaiter a vous tous  mes amis et visiteurs de ce blog Un bon 1er Mai !!




LE MUGUET
Cloches naïves du muguet,
Carillonnez ! car voici Mai !

S
ous une averse de lumière,
Les arbres chantent au verger,
Et les graines du potager
Sortent en riant de la terre.

C
arillonnez ! car voici Mai !
Cloches naïves du muguet !

L
es yeux brillants, l'âme légère,
Les fillettes s'en vont au bois
Rejoindre les fées qui, déjà,
Dansent en rond sur la bruyère.

C
arillonnez ! car voici Mai !
Cloches naïves du muguet !

Maurice Carême


LE  TEMPS DU MUGUET

Il est revenu le temps du muguet

Comme un vieil ami retrouvé

Il est revenu flâner le long des quais

Jusqu'au banc où je t'attendais

Et j'ai vu refleurir

L'éclat de ton sourire

Aujourd'hui plus beau que jamais

Le temps du muguet ne dure jamais

Plus longtemps que le mois de mai

Quand tous ses bouquets déjà se sont fanés

Pour nous deux rien n'aura changé

Aussi belle qu'avant

Notre chanson d'amour

Chantera comme au premier jour

Il s'en est allé le temps du muguet

Comme un vieil ami fatigué

Pour toute une année pour se faire oublier

En partant il nous a laissé

Un peu de son printemps

Un peu de ses vingt ans

Pour s'aimer pour s'aimer longtemps.

Francis Lemarque

 




"Le premier Mai c'est pas gai,

Je trime a dit le muguet,

Dix fois plus que d'habitude,

Regrettable servitude.

Muguet, sois pas chicaneur,

Car tu donnes du bonheur,

Pas cher à tout un chacun.

Brin d' muguet, tu es quelqu'un."

Discours des fleurs

Paroles: Georges Brassens

Voir les commentaires

2009-01-03T00:33:00+01:00

Fêtes de Janvier

Publié par zoe

 JOUR DE L'AN

 En 46 avant JC, sur les conseils d'un astronome grec, Jules César instaure un nouveau calendrier, qui porte désormais son nom : le calendrier julien. Il est divisé en douze mois et 365 jours, une journée supplémentaire étant ajoutée tous les quatre ans (année bisextile). Le premier jour de l'année était fixé au premier mars (mois du dieu de la Guerre, l'un des plus importants dieux honorés par Rome). Nos derniers mois actuels gardent d'ailleurs encore dans leurs noms la trace de cet ancien nouvel an, puisqu'ils s'appellent octobre (de octo, le huitième), novembre (le neuvième) et décembre (le dixième) alors qu'ils sont désormais les dixième, onzième et douzième mois.

Quant au découpage de l'année en douze mois, il avait fait l'objet de nombreux compromis… Pas question en effet que juillet, le mois des " Julius " c'est-à-dire de la famille de Jules César, compte moins de jours que les autres ! Pas question non plus que ce puisse être le cas pour août (qui vient de Augustus, le titre donné à Jules César) ni bien sûr pour le mois du dieu Mars, etc. Finalement, on se retrouve avec deux mois de 31 jours côte à côte l'été, deux aussi l'hiver et un tout petit février de 28 jours.

 

Le nouvel an oscille entre le 1er janvier et Pâques

En 532, l'Église décide de compter les années à partir du 1er janvier qui a suivi la naissance du Christ, fixée arbitrairement au 25 décembre 753 de l'an de Rome (leur calendrier comptant les années à partir de la fondation de Rome). Pour autant, le 1er janvier ne devient pas de façon absolue le point de départ de l'année : dans certaines régions de France ou dans certains pays, on prend Pâques, anniversaire de la résurrection du Christ, comme date du nouvel an. Or, Pâques est une date mobile, correspondant à la première nuit de samedi à dimanche après la pleine lune de printemps, au plus tôt le jour de l'équinoxe (21 mars). On peut donc se retrouver aussi bien avec des années de onze mois que de treize mois… ce qui s'avère bien compliqué à l'usage. 

 
Le 1er janvier par décision royale

En 1564, c'est définitif : par l'édit de Roussillon de Charles IX, le 1er janvier devient le point de départ obligatoire de chaque nouvelle année. Une mesure qui ne prend effet qu'au 1er janvier 1567.

En 1582, nouvelle modification : un nouveau calendrier, dit grégorien, du nom du pape Grégoire XIII qui l'a institué, rajoute des années bissextiles pour toutes les années divisibles par 4 (mais non multiples de 100) afin de réajuster le calendrier julien à la réalité solaire. L'année 1582 compte dix jours de moins pour rattraper le décalage. En revanche, pas de modification de la date du nouvel an. C'est ce calendrier qui est toujours en vigueur aujourd'hui.

 

Le 22 septembre devient le nouvel an !

En 1792, la Convention décrète, le 22 septembre, jour de la proclamation de la République, qu'on compterait désormais les années à partir de cette date. Le 22 septembre 1792 devient donc le 1er jour de l'an I de la République. Après deux ans de tâtonnements, on divise l'année en douze mois de trente jours, eux-mêmes divisés en trois " décadis " de dix jours (pour supprimer sournoisement toute référence biblique à la semaine de sept jours), suivis de cinq jours " complémentaires " appelés aussi " sans-culottides " (six pour les années bisextiles). 

 

Retour au 1er janvier

Dès 1805, un retour à l'ancien système devient nécessaire, au moins pour une harmonisation européenne. Le 1er janvier 1806 (11 nivôse an XIV) marque l'abandon du calendier révolutionnaire pour le calendrier grégorien. Le premier jour de l'année n'est plus le très momentané 22 septembre mais à nouveau le 1er janvier… Et c'est toujours le cas ! Bonne année à tous ! 

Texte : Marie-Odile Mergnac

Source : Notre famille.com


              L'EPIPHANIE 
Écrit au VIème siècle, le Livre de la caverne des trésors raconte l’histoire traditionnelle de ces mages orientaux qui seraient venus adorer le Christ peu de jours après sa naissance. L’ouvrage rappelle qu’une prophétie voulait que de l’or, de l’encens et de la myrrhe aient été déposés par Adam en Perse, sur le mont Nud (un mot qui signifie "paradis"), pour être apportés au Messie dont la venue devait être annoncée par un astre extraordinaire. De génération en génération, douze mages étaient chargés de guetter ce signe du ciel en montant tous les ans sur la montagne et en y priant pendant trois jours tout en observant le firmament. Or, deux ans avant la naissance du Christ, ils auraient aperçu une étoile ressemblant à une jeune fille portant sur son sein un enfant couronné. Ils prirent aussitôt les présents et suivirent l’étoile qui allait les mener jusqu’à Bethléem. 
Les traditions divergent, évoquant tous les chiffres entre deux et douze. Finalement, c’est le chiffre de trois que l’on a retenu.

La visite des mages est célébrée à la date du 6 janvier, jour de l'Épiphanie. Une légende russe raconte que le quatrième roi mage serait le père Noël. En Finlande, on raconte aussi que le Père Noël est ce quatrième roi mage qui offre des cadeaux aux enfants car, trop au nord de la planète pour voir l'étoile du Berger à l'époque, il n'aurait jamais atteint Bethléem. En Espagne également, ce n'est pas le père Noël mais les rois mages qui apportent les cadeaux aux enfants.
La fameuse galette des Rois, mangée le 6 janvier, date choisie comme jour anniversaire du passage des Mages dans la crèche, existe au moins depuis 1300
 La tradition veut que l'Épiphanie soit l'occasion de « tirer les rois » : une figurine est cachée dans une pâtisserie et la personne qui obtient cette fève devient le roi de la journée. Cette pratique trouverait son origine dans les Saturnales de la Rome antique.
Dans la moitié nord de la France, depuis le XIVe siècle, on mange la galette des Rois à l'occasion de cette fête. La tradition veut que l'on partage la galette en autant de parts que de convives, plus une. Cette dernière, appelée « part du Bon Dieu », « part de la Vierge » ou« partdu pauvre », était destinée au premier pauvre qui se présenterait au logis.
Un usage moderne veut aussi que la traditionnelle fève soit remplacée ou voisine avec un petit sujet caché à l'intérieur de la pâte de la galette des Rois, la personne ayant dans sa part la fève sera symboliquement couronnée roi ou reine et devra offrir la prochaine galette, quant àcelui qui a le sujet il devra offrir la boisson (mousseux, muscat, ou champagne selon la bourse... ).
Lorsqu'il y a des enfants, l'un d'entre eux (en général le plus jeune) doit se placer sous latable, et tandis que la personne qui fait le service choisit un morceau, l'enfant désigne le destinataire  de cette portion.
Dans le sud de la France, traditionnellement, on ne prépare pas une galette, mais une brioche enforme de couronne, garnie et couverte de fruits confits et de sucre granulé. Un santon (généralement santon-puce) tend à remplacer la fève. Cette couronne des Rois est toujours très présente mais se fait souvent concurrencer par la galette.


















Voir les commentaires

2008-05-12T23:47:00+02:00

Jours fériés du mois de Mai

Publié par zoe

Voici un bric a brac d’anecdotes et de renseignements glanés de par ci et de par la concernant les fameux jours fériés du joli mois de Mai et cette année les travailleurs n ont pas fait un pont mais carrément un viaduc

.

.

Un jour férié est un jour de fête civile ou religieuse, ou commémorant un événement. Il n'est pas obligatoirement chômé, les lois de chaque pays et/ou les conventions collectives des entreprises précisant les modalités et dispositions à appliquer.
En France parmi les 11 jours fériés figurant au code du travail (1er janvier, lundi de Pâques, 1er mai, 8 mai, Ascension, lundi de Pentecôte, 14 juillet, Assomption, Toussaint, 11 novembre, et Noël), seul le 1er mai est un jour férié chômé qui, lorsqu’il est travaillé, doit être rémunéré avec une majoration de 100%, quelle que soit l’ancienneté du salarié.

 

1 mai

Le 1er Mai, les gens s’offrent un joli petit brin de muguet. C’est cette fleur en forme de clochettes blanches qui sent bon l’arrivée du printemps. Il paraît même que c’est un porte-bonheur censé apporter chance et joie jusqu’à l’année d’après. Cette tradition date de 1561, année ou le roi Charles X décida d’en offrir à toutes les dames de la cour. Comme il en avait reçu à cette même date, l’idée lui plût et c’est lui qui lança cette bonne habitude !

 

 

Le nom latin du muguet est: convallaria maïalis. En anglais on l'appelle: Lily of the Valley. 
Alors qu’il est blanc à l’époque où on l’offre, en été, les clochettes du muguet sont rouges

 



Le 1er mai était autrefois, en Europe, dédié à l'amour. Ce jour-là, il était coutumier de se coiffer d'une couronne de feuillages et de fleurs ou d'en offrir une à la personne aimée.

 

Le 1er mai donne aussi lieu à des réjouissances en l'honneur du printemps selon le rite ancestral de l'arbre de mai, que l'on retrouve dans différentes régions d'Europe.

 

1er mai 1851 : Première Exposition universelle la reine Victoria inaugure à Londres la première Exposition universelle du monde. L'initiative en revient à son époux, le prince Albert. Elle témoigne des magnifiques espoirs suscités par la Révolution industrielle. Le Crystal Palace érigé au cœur de la capitale, à Hyde Park, par sir Joseph Paxton, va accueillir en six mois six millions de visiteurs émerveillés. C'est l'âge d'or victorien.

 

 

Mais aujourd'hui, c'est le plus souvent le travail ou plutôt la diminution du temps de travail qu'évoque le 1er mai avec la Fête du Travail

1er mai 1886 : Journée de 8 heures et Fête du Travail, des syndicalistes américains prévoient de faire une grève en faveur de la journée de huit heures. Il en résulte la Fête du Travail.

Le 1er mai en France

En France, dès 1890, les manifestants du 1er mai ont pris l'habitude de défiler en portant à la boutonnière un triangle rouge. Celui-ci symbolise la division de la journée en trois parties égales : travail, sommeil, loisirs

1er mai 1891 : Drame ouvrier à Fourmies, une petite ville du nord de la France, la manifestation rituelle tourne au drame. La troupe équipée des nouveaux fusils Lebel et Chassepot tire à bout portant sur la foule pacifique des ouvriers. Elle fait dix morts dont 8 de moins de 21 ans. L'une des victimes, l'ouvrière Marie Blondeau, habillée de blanc et les bras couverts de fleurs, devient le symbole de cette journée.

Le triangle est quelques années plus tard remplacé par la fleur d'églantine. En 1907, à Paris, le muguet, symbole du printemps en Île-de-France, remplace cette dernière. Le brin de muguet est porté à la boutonnière avec un ruban rouge.

Le 23 avril 1919, le Sénat français ratifie la journée de huit heures et fait du 1er mai suivant, à titre exceptionnel, une journée chômée.

                              




Les manifestations du 1er mai 1936
prennent une résonance particulière car elles surviennent deux jours avant le deuxième tour des élections législatives qui vont consacrer la victoire du Front populaire et porter à la tête du gouvernement français le leader socialiste Léon Blum.





C'est pendant l'occupation allemande, le 24 avril 1941, que le 1er mai est officiellement désigné comme la Fête du Travail et de la Concorde sociale et devient chômé. Cette mesure est destinée à rallier les ouvriers au régime de Vichy. Son initiative revient à René Belin. Il s'agit d'un ancien dirigeant de l'aile socialiste de la CGT (Confédération Générale du Travail) qui est devenu secrétaire d'État au Travail dans le gouvernement du maréchal Pétain.

 

En avril 1947, la mesure est reprise par le gouvernement issu de la Libération qui fait du 1er mai un jour férié et payé... mais pas pour autant une fête légale. Autrement dit, le 1er mai n'est toujours pas désigné officiellement comme Fête du Travail. Cette appellation n'est que coutumière.....     

 

 

8 MAI

8 Mai 1945 La Seconde Guerre mondiale se termine officiellement en Europe le 8 mai 1945, à 23h01, au lendemain de la capitulation sans condition de l'Allemagne nazie (celle-ci a été signée le 7 mai à Reims).

La France est, depuis 1981, le seul pays qui commémore par un jour férié et chômé le 8 mai 1945, fin de la guerre en Europe !

 

9 MAI  Pour le moment ce n'est pas encore un jour férié mais qui sait .....

Le 9 mai est la Journée de l'Europe elle rappelle un certain 9 mai 1950....

 

Le 9 mai 1950, Robert Schuman présentait sa proposition relative à une organisation de l'Europe, indispensable au maintien de relations pacifiques. Cette proposition, connue sous le nom de "déclaration Schuman", est considérée comme l'acte de naissance de l'Union européenne ce que les chefs d'Etat ou de gouvernement, lors du Conseil européen de Milan en 1985, ont convenu de commémorer chaque année par une "Journée de l'Europe", qui s'adresse à tous les citoyens de l'Union européenne.




Aujourd'hui, le 9 mai est devenu un symbole européen (journée de l'Europe) qui, aux côtés du drapeau, de l’hymne, de la devise et de la monnaie unique (l'euro), identifie l'Union européenne en tant qu'entité politique. Le Journée de l'Europe est l'occasion d'activités et de festivités qui rapprochent l'Europe de ses citoyens et ses peuples entre eux.

 
 





L’Ascension

L'Ascension est une fête chrétienne, célébrée quarante jours après le dimanche de Pâques. C'est pourquoi elle tombe un jeudi. Le Jeudi de l'Ascension est jour férié en Europe, sauf en Espagne, en Hongrie, en Italie, en Grèce et au Portugal.

 

En 2008 le 1er mai et l’Ascension tombent le même jour ! Deux jours fériés, le même jour…
La fâcheuse coïncidence dont nous sommes victimes cette année est due au calendrier chrétien qui fixe le jour de Pâques selon les cycles lunaires, et celui de l’Ascension 39 jours après Pâques… ce qui nous amène cette année au 1er mai en 2008.

Et rebelote en 2059 puisque l’Ascension tombera alors le 8 mai !

 

La Pentecôte

Fête chrétienne, sept semaines après Pâques, parente de la fête juive de Chavouot, ou fête des Semaines : Pentecôte commémore la descente de l'Esprit Saint sur les Apôtres, comme Chavouot commémore la descente du Mont Sinaï de Moïse, porteur des Tables de la Loi.

 

Son instauration marque le début de l'expansion du christianisme en Palestine, en Asie et dans le bassin méditerranéen. Cette fête est appelée la naissance de l'Église Le dimanche de Pentecôte a lieu le 50e jour après le dimanche de Pâques.

Le lundi de Pentecôte, comme le lundi de Pâques, n'a pas de signification en rapport avec la Bible.

Le lundi de Pentecôte est actuellement jour férié en Allemagne, en Autriche, en Belgique, en Hongrie, en France, au Luxembourg, aux Pays-Bas, en Suisse, en Norvège, au Danemark, en Islande, à Madagascar et en Grèce.

En Suède, il ne l'est plus depuis 2005, année où le 6 juin (fête nationale suédoise) est devenu férié.

Mais il ne l'est pas dans des pays pourtant de tradition catholique comme l'Italie, le Brésil, l'Irlande, la Pologne, l'Espagne, le Canada, le Portugal, ni au Cameroun, ni dans les pays de tradition orthodoxe comme la Russie

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog